En bref, que retenir ? Le RGPD : nous sommes tous concernés !

    1. Les particuliers s’emparent du sujet et les professionnels ne peuvent plus le négliger. Quelques grands enjeux à suivre : la gestion des cookies, la protection de la vie privée dans le contexte du COVID-19, l’invalidation du Privacy Shield, les technologies de reconnaissance faciale, la protection des données de santé et le Health Data Hub.
    1. Un résumé du rapport est disponible sur le site de la CNIL et voici ci-dessous les chiffres mis en évidence dans le dossier de presse reprenant les points phares du rapport :

Au-delà des points techniques et factuels présentés dans ce rapport, il est intéressant de comprendre les messages politiques qu’il véhicule.

Partenaire de confiance, la CNIL accompagne et conseille.
Informer et sensibiliser le grand public : la CNIL communique toujours plus sur ces différentes plateformes et constate un intérêt confirmé des citoyens pour les problématiques de vie privée et la prise en compte du RGPD. Elle s’adapte afin d’être plus réactive et d’accompagner les particuliers au mieux. Sur tous les fronts, la commission accompagne les professionnels dans leur mise en conformité. Elle multiplie les initiatives pour rendre accessible la loi et réguler les (nouveaux) acteurs qui peuplent la sphère Data/RGPD. Le rapport souligne également le rôle politique de la CNIL qui a activement éclairé le débat parlementaire et conseillé les pouvoirs publics.

Administration indépendante, la CNIL contrôle et sanctionne.
En dépit d’une communication très accessible et positive, il est important de noter la volonté de s’affirmer comme une entité efficace dans ses missions de contrôle et de sanction. L’entrée en vigueur du RGPD et la disparition de la plupart des formalités préalables ont changé le paradigme dans lequel évolue la commission. Ce rapport nous rappelle que la CNIL et ses contrôleurs sont présents sur le terrain et que l’application de la loi n’est pas une option ! De même, la crise du corona virus et la couverture médiatique accordée aux recommandations de la CNIL ont démontré la volonté de la commission d’affirmer son indépendance face à l’action gouvernementale.

Allier sécurité et compétitivité : une vision à porter sur la scène internationale.
Ce défi est celui du RGPD qui doit permettre à l’Union Européenne de gagner en compétitivité sur le plan international tout en garantissant la sécurité des données de ses citoyens. Le rapport de la CNIL met en lumière cet équilibre que la commission a tenté de construire et affirmer ces dernières années. Cette vision ambitieuse permet à la CNIL d’avoir une voix forte internationalement et de conquérir une place de pionnier. Les défis sont nombreux afin de rester pertinent et de garder une longueur d’avance sur la conjoncture. Dans son rapport, la commission souhaite nous convaincre de sa capacité à anticiper et affronter les défis de la décennie par des stratégies innovantes.

Chacun jugera librement mais le message est clair : la protection des données personnelles est un enjeu de premier plan et la commission est à la hauteur.

 

Le petit conseil de la CNIL pour y voir clair : l’atelier RGPD.

Les allusions à ce MOOC sont si nombreuses qu’il est impensable de ne pas le tester ! La CNIL nous propose une initiation au RGPD à suivre en ligne. Cette formation sous forme de MOOC est gratuite et accessible jusqu’en septembre 2021 à l’adresse https://atelier-rgpd.cnil.fr/.
Les cours sont très interactifs et accessibles à tous. Il faut compter environ 8 heures pour suivre ce MOOC qui se compose de quatre modules. Tous les aspects du RGPD sont abordés en commençant par des considérations théoriques pour terminer par des cas pratiques auxquels de nombreuses entreprises pourront s’identifier. Chaque module est sanctionné par un test de dix questions. Il est impératif d’obtenir un minimum de 80% de réponses justes pour valider le module et passer au suivant. A la fin de la formation, une attestation de suivi nominative est téléchargeable.

Dans quel cas suivre ce MOOC ?

Ce cours est parfait afin d’avoir une vision globale du RGPD et de son application. Il permet de prendre connaissance des notions clés et de quelques exemples parlants. Il n’y a aucun pré-requis pour suivre le cours, toutefois le contenu dense et complet sera plus attractif pour un professionnel que pour un particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *